L’assistante maternelle

Le métier

L’assistante maternelle est une professionnelle agréée de la petite enfance qui exerce à son domicile et peut garder jusqu’à 4 enfants généralement âgés de moins de 6 ans. Elle gère l’accueil et la garde de l’enfant sur une période déterminée avec les parents en amont et assure, sur toute cette durée, son éveil, sa sécurité et son épanouissement. L’assistante maternelle peut également faire le choix de travailler au domicile des parents.

La formation

Avant de pouvoir exercer et accueillir des enfants, l’assistante maternelle doit obligatoirement obtenir un agrément auprès du Président du Conseil Général. Elle ne pourra être agréée qu’après avis des services de la Protection Maternelle et Infantile (Pmi) qui attestera que toutes les conditions sont réunies pour l’accueil de jeunes enfants chez elle. Cet agrément lui permet d’avoir un statut professionnel pour une durée de 5 ans renouvelable. Elle devra ensuite suivre une formation de 120h dont 60 devront obligatoirement être réalisées avant l’accueil du premier enfant. Les 60h restantes pourront être effectuées dans les deux ans qui suivent le premier accueil.

En savoir plus

La puéricultrice

Le métier

Ce professionnel spécialisé dans la connaissance de l’enfant contribue à son évolution en axant son travail sur l’autonomie et la socialisation. Ce profil de métier peut se retrouver dans des structures d’accueil tel que des crèches ou haltes-garderies.

La formation

Ce métier est accessible via l’obtention d'un diplôme de spécialisation dans le soin à l'enfant (0 à 15 ans) : le diplôme d'Etat de puéricultrice. Il se prépare dans des écoles spécialisées avec accès par concours. Il faut également être titulaire du diplôme d'Etat d'infirmier ou de sage-femme.

En savoir plus

L’auxiliaire de puériculture

Le métier

L’auxiliaire de puériculture est amenée à travailler dans des structures d’accueil de jeunes enfants. Titulaire d’un diplôme professionnel, elle a pour rôle l’accompagnement de l’enfant dans son quotidien : repas, apprentissage de la propreté, de la marche... L’auxiliaire peut également faire le choix de travailler au domicile des parents.

La formation

Il faut être titulaire du diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture (Dpap) pour exercer ce métier. Ce diplôme se prépare en 1 an dans des écoles spécialisées dont l’accès s’effectue par concours sous réserve d’avoir 17 ans au moins. Il n’exige pas de prérequis de diplôme préalable et est ouvert aux titulaires du brevet des collèges, du CAP petite enfance, du BEP carrières sanitaires et sociales. La formation s’articule autour d’un enseignement théorique sur les soins, l’enfance, la réglementation... mais aussi autour de la pratique grâce à des stages.

En savoir plus

L’auxiliaire parentale

Le métier

La particularité de ce métier est son exercice au domicile des parents. L’auxiliaire parentale prend en charge l’enfant sur une période déterminée avec les parents en amont et tout comme l’assistante maternelle elle veille à son éveil et à son épanouissement.

La formation

Aucun diplôme n’est obligatoire toutefois la volonté de professionnalisation de ce secteur conduit à privilégier les candidats disposant du Certificat de Qualification Professionnelle, du CAP Petite enfance, voire du titre d’Assistante de vie aux familles avec l’option garde d’enfants.

L’éducatrice

Le métier

L’éducateur, ou éducatrice, exerce ses fonctions au sein de structures d’accueil telles que les crèches, haltes-garderies ou encore jardins d’enfants. Il a pour rôle d’éveiller les plus petits par des activités favorisant le développement du langage, de la vie sociale ou de l’hygiène. Sa mission consiste aussi à favoriser l’épanouissement des enfants en stimulant leur potentiel créatif et intellectuel.

La formation

Le métier d’éducateur de jeunes enfants est accessible aux titulaires du diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants (le Deeje). Le diplôme se prépare dans des écoles spécialisées dont l’accès s’effectue par concours. La formation comprend 1500 h de théorie et 15 mois d’enseignement pratique sur une durée de 3 ans.

En savoir plus

Les diplômes

les diplômes

Une grande diversité de diplômes existe pour le secteur de la petite enfance :

  • le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) est consacré à la garde d’enfants à domicile. Ce diplôme est l’équivalent d’un niveau BEP-CAP et permet de prétendre au niveau 3 de la grille de salaires de la convention collective. Une formation de plus de 400 heures dispensée en alternance qui aborde de nombreux sujets essentiels à la bonne garde de jeunes enfants : accueil, éveil, hygiène, alimentation, sécurité...
  • le CAP Petite Enfance est un diplôme qui désigne un professionnel qualifié compétent pour l’accueil et la garde des jeunes enfants. Il peut être obtenu via un cursus scolaire ou via une validation des acquis de l'expérience pour les personnes ayant plus de 5 ans d’expérience dans le domaine de la petite enfance.
  • le BEP Carrières Sanitaires et Sociales se déroule sur 2 ans avec une alternance de formations théorique en établissement scolaire et de stages en milieu professionnel. Le titulaire sera ensuite capable de s'insérer immédiatement dans les secteurs professionnels à caractère sanitaire et social et de poursuivre des études paramédicales ou sociales.
  • le Titre d’Assistante de Vie aux Familles est une certification qui permet ensuite d’exercer auprès des enfants mais aussi de personnes âgées. Il faut pour cela s’inscrire via un dossier de candidature et un entretien sur une formation dans un organisme reconnu. L’assistant de vie aux famille peut aussi être appelé aide à domicile.